Poncin Métal, acteur majeur de la tôlerie industrielle

Spécialisée dans la métallurgie, la société Poncin Métal est une chaudronnerie située dans la région de Lyon. Forte de ses 50 ans d’expérience et de son parc d’activité de 13 000 m², l’entreprise s’impose comme un acteur majeur du secteur.

Aux origines de Poncin Métal

Poncin Métal est créé en 1989 par M. Poncin avant de former successivement le groupement Euro CN en 1993 puis le groupe Poncin Métal en 2000. Peu de temps après ce rachat par Pascal Mortreuil, l’enseigne résonne comme une référence sur le marché français. Puis, en 2004 et en 2012, les sociétés Roux et Seignobos rejoignent l’aventure et complètent ainsi l’offre de Poncin Métal en matière de prototypages, petites séries et cintrage de tube.

Tôlerie industrielle et chaudronnerie à Lyon

Depuis 2013, la petite tôlerie près de Lyon a bien grandi et a affirmé son identité. Un an après, elle a regroupé les activités de Roux et de Seignobos en un pôle prototypage et petites séries sur le site de Corbas.

Un arc de savoir-faire

Sa connaissance profonde des matériaux tels que l’aluminium, l’acier ou l’inox, permet à Poncin Métal de répondre aux besoins des entreprises industrielles.

Maître du sur-mesure, Poncin Métal propose des solutions globales aux problématiques des clients. La chaudronnerie lyonnaise intervient donc sur des prototypages, des petites séries mais également la fabrication de pièces bien spécifiques. Ses savoir-faire s’articulent, entre autres, autour de la découpe des métaux, de la soudure et du parachèvement. Pour le compte de ses clients, Poncin Métal fabrique des pièces automobiles, d’autres pour du matériel agricole tracté, pour des industriels en tous genres (distributeur de nacelles élévatrices par exemple) voire pour de l’ameublement métallique.

L’expertise indéniable de Poncin Métal ainsi que ses exigences opérationnelles lui ont conféré une certaine notoriété. C’est pourquoi des clients comme Renault Trucks Defense, Volvo ou encore Aldes BTP lui ont fait confiance.

 

Crédit image à la une : Romain Roger on Behance