Le groupe de transports Bertolami lance sa navette autonome

Associé à Navya, pionnier dans le secteur, le groupe Bertolami présente une nouvelle gamme de modes de transports, des navettes autonomes électriques. Retour sur l’histoire du groupe et ce qui l’a amené à prendre la voie des nouvelles mobilité.

Le groupe Bertolami

Le groupe est né en 1950, avec pour activité principale les voyages en car. Moins de 30 ans plus tard, les cars Bertolami sillonnent déjà les Amériques, l’Asie et l’Océan Glacial Arctique.

Au fil des années et des propriétaires, la technologie a fait évoluer la structure, le nombre de véhicules a augmenté, les générations de cette affaire de famille se sont succédé.

Dès 2010, les diverses entités qui composent le groupe affirment leur identité (Autocars, Voyages et Maison des Voyageurs) et les agences se modernisent, tant sur l’offre de services que sur les boutiques physiques.

En 2012, le groupe Bertolami franchit une nouvelle étape en étant agréé Fournisseur de la SNCF.

A partir de 2013, Bertolami s’inscrit davantage dans une démarche en faveur de l’environnement, avec le développement de nouvelles lignes de transport privilégiant le déplacement collectif jusqu’à la mise à disposition d’un tout nouveau mode transport, les navettes autonomes Bertolami.

La navette autonome Bertolami

Grâce à la technologie de Navya, le groupe Bertolami peut proposer l’exploitation de navettes autonomes

Cette navette appartient à la grande famille des transports collectifs, coeur de métier de Bertolami ; en effet, ce véhicule autonome peut transporter un maximum de 15 personnes, y compris un opérateur titulaire du permis D. Puisque la navette autonome est encore en phase de test, il est impératif d’avoir quelqu’un capable de manoeuvrer le véhicule en cas de problème.

Quelle autonomie ? 3 heures de recharge pour 8-10h de tenue
Quelle capacité ? 11 places assises, 4 debout
Quelle vitesse de pointe ? 25km/h

Les navettes autonomes sont également équipées de capteurs et de caméras embarquées qui leur permettent de contourner les obstacles et d’identifier leur environnement.

Pour tout savoir sur le fonctionnement des navettes autonomes, voir ici.

L’expérimentation d’une première mondiale

Le 19 février 2019, le groupe Bertolami a eu l’honneur de mettre ses navettes autonomes à disposition de la station de ski du Val Thorens : encore un projet qui s’inscrit dans une démarche environnementale puisque selon l’ADEME, 57% du bilan carbone des stations de ski était provoqué par les déplacement dits « hoirizontaux » (chiffres 2010).

Crédit : Bertolami

Ainsi, pour la première fois, des navettes autonomes y ont été déployées, avec 4 roues motrices chacune, pour effectuer des trajets de 3,2kms, segmentés en 9 arrêts.

A la suite de cette expérience, le groupe Bertolami a collecté des données sur les parcours des navettes pour améliorer son offre les prochaines fois.